Aquamicrofaune, le partenaire écologique des véritables aquariophiles 

 

    Je suis un aquariophile au sens authentique et originel du terme, autrement dit un naturaliste pour qui l'aquarium est bien moins un objet ornemental qu'un moyen pratique d'observer en captivité des biotopes aquatiques capables de s'autogérer au niveau biogéochimique sans l'assistance artificielle d'une "usine à gaz".

    L'idée même de savoir un aquarium biologiquement aseptisé m'ôte tout intérêt à l'observation des espèces faunistiques et floristiques qu'il héberge, même celles réputées les plus délicates. Devoir user d'un technologie de pointe et d'intrants chimiques pour conserver une colonie de coraux fragiles est symptomatique d'un échec aquariophile, quand bien même ces coraux semblent effectivement s'épanouir. Être tenu d'élever des discus précieux dans des bacs nus pour les protéger des pollutions ce n'est pas non plus de l'aquariophilie. Je n'apprécie un succès aquariophile que quand ces coraux ou ces discus s'épanouissent en captivité parce que je suis parvenu à reconstituer biologiquement en aquarium l'équilibre écologique correspondant à leurs biotopes naturels. 

   L'aquarium authentique est un tout biologique et l'aquariophile véritable est un naturaliste qui appréhende avec le même plaisir d'observation toutes les espèces contribuant à son équilibre écologique. L'aquariophile ne peut profiter pleinement de la beauté d'une espèce si l'ensemble de son aquarium ne participe pas de cette beauté. 

  Parmi les espèces qui participent de la Magie bio-écologique d'un aquarium véritable sont celles qui composent la population de microfaune, notamment sous sa forme benthique ( vivant sur ou dans le substrat ). Cette dernière constitue même les fondations bio-écologiques d'un authentique aquarium ! 

   L'impossibilité de se procurer dans le commerce de la microfaune biodiversifiée et du sable vraiment vivant ( avec des vers fouisseurs ! ) est, en Europe, le principale obstacle qui se pose devant le véritable aquariophile qui veut pratiquer une aquariophilie naturelle et écologique. Le nombre de demandes de "dépannage" de microfaune que j'ai reçues depuis la création d'Aquamicrofaune ajouté à mon inconditionnelle volonté de promouvoir ce type d'aquariophilie  m'ont persuadé que l'ouverture d'une boutique spécialisée était une nécessité. 

101 17      Blabla

Date de dernière mise à jour : 22/06/2017

×