Votre panier est vide  Votre compte

La microfaune en aquarium d'eau douce

L'équilibre biologique en aquarium, une question de bon sens

L'équilibre biologique d'un aquarium, une notion essentielle

   Cet article est en quelque sorte le prolongement pédagogique de Les 10 notions d'écologie aquariophile que le débutant doit impérativement connaître. Il s'agit cette fois de traiter du but fondamental de l'aquariophilie, de l'objectif constituant l'Essence même de la pratique aquariophile originelle : Parvenir à l'équilibre biologique ! 

La notion d'équilibre biologique en aquariophilie précède toutes les autres considérations, notamment celle de l'esthétisme qui tend de plus en plus à dénaturer la raison même de l'existence de l'aquariophilie. Or, l'équiilbre biologique, que l'on en soit conscient ou non, sous-tend toujours la beauté esthétique d'un aquarium ; sans cet équilbre le plus bel aquascaping se transformera à court ou moyen terme à un fond de mare envahi par des algues diverses. 

Quand un aquarium est-il biologiquement équilibré

En simplifiant considérablement on peut dire qu'un aquarium est biologiquement équilibré quand règne en son sein l'harmonie écologique ! L'aquariophile peut être imaginé comme le chef d'un orchestre biologique composé de Consommateurs ( les poissons, entre autres ), des Producteurs ( les végétaux ) des Détritivores ( escargots, crevettes et autres ) et les Recycleurs ( les bactéries et autres micro-organismes ). Le but du chef d'orchestre sera de composer quantitativement son ensemble et de lui faire jouer harmonieusement sa partition épuratrice ; chaque composant de l'orchestre doit jouer en mesure, sans jamais s'imposer au point de réduire ses partenaires au silence. 

Quand un aquarium est-il en rupture d'équilibre biologique ?

La surpopulation piscicole, la déficience végétale, l'abscence ou la prolifération excessive de détritivores, la pauvreté spécifique bactérienne... sont les causes les plus fréquentes de déséquilibre biologique. L'aquariophile, d'autant plus débutant, cherchera toujours une explication simple pour expliquer les raisons d'un problème écologique dans son aquarium ; or les combinaisons écologiques pouvant expliquer rationnellement un déséquilibre de l'écosystéme sont infiniment nombreuses et ne sont jamais à sens unique. Voici un exemple parmi tant d'autres : 

-  trop de poissons → trop de déchets → pas de détritivores → accumulation de sédiments organiques → explosion de la populaltion alguale → régression végétale → augmentation du taux de nitrates → Processus de dénitratation bactérien incomplet → Production de nitrites ou d'ammonium → mort des poissons

L'équilibre biololique en aquarium, une question de "bon sens" écologique

Au delà des ratios théoriques proposés à travers diverses documentations disponibles dans les livres spécialisés et sur les sites aquariophiles la gestion de l'équilibre biologique en aquarium est d'abord et avant tout une question de raison écologique et d'intuition pratique ! La plupart des échecs en aquariophilie peuvent être évités grâce à l'appréhension des schémas représentatifs du fonctionnement basique d'un écosystème aquatique, qu'une simple recherche sur le net permet de découvrir. L'aquariophilie ne peut en aucun se réduire à une recherche purement esthétique. Résumer sa pratique à cet aspect esthétique n'est guère possible que dans le cadre de la mise en place temporaire d'un "bac vitrine" d'exposition ou d'un concours d'aquascaping mais certainement pas dans celui de la gestion durablement viable d'un aquarium authentique. Allier esthétisme et équilibre biologique est probablement le plus passionnant défi en aquariophilie !