Votre panier est vide  Votre compte

Génération spontanée de microfaune en aquarium récifal ?

Note : Pour vous faire une idée de ce que nous entendons par "microfaune", faites un petit détour vers la boutique d'aquamicrofaune !

Il ne faut parfois pas grand chose, si l'on peut dire, pour motiver la rédaction d'un article. En l'occurence il s'agit de la découverte à l'instant dans l'un de mes aquarium récifaux, d'un petit vers d'une espèce inconnue ( par moi en tout cas ! ).

Il m'arrive encore de découvrir de nouvelles espèces de microfaune-macrofaune après plus de 30 ans d'élevage de microfaune ! Mes aquariums d'eau de mer peuplés et mes bacs d'élevage spécifiques de microfaune-macrofaune sont alimentés avec de l'eau de mer synthétique et il y a bien longtemps que je n'ai pas ajouté une pierre vivante ou une bouture de corail provenant de l'extérieur de ma fishroom. Il n' y a que deux explications possibles à ces apparitions "spontanées" d'espèces non-identifiées :

- Elles ont échappé tout ce temps à mes observations, ce qui m'apparaît incroyable mais possible 

ou  

- Elles sont capables de subsister, à l'instar de nombreuses bactéries, sous forme d'oeufs de durée.

La deuxième solution est la plus probable car, bien qu'on ne sache pas encore exactement quels sont les facteurs qui provoquent la production d'oeufs de résistance et quels sont ceux qui provoquent à un moment leurs éclosions, on sait parfaitement que ce mode de reproduction est adopté par de nombreux micro-organismes benthiques. Lorsque je procède à un prélevement de microfaune pour réensemencer un aquarium je compense systématiquement avec l'eau de ce dernier la quantité retirée dans les bacs d'élevage ; de fait, les paramètres des différents bacs sont logiquement très proches. Qu'est-ce donc qui déclenche l'éclosion d'oeufs de durée ? Je n'en sais rien je dois l'avouer !

Pourquoi les espèces adultes s'implantant durablement dans un aquarium à partir d'un ajout de microfaune zooplanctonique varient d'un récifal à l'autre, d'une période à l'autre ? Je n'en sais en vérité rien non plus, du moins pas assez pour prétendre à une quelconque vérité scientifique.  

Ce qui encore plus surprenant malgré mes connaissances dans le domaine c'est que je ne découvre de nouvelles espèces que dans mes aquariums récifaux peuplés de poissons et coraux et jamais dans mes bacs spécifiques à microfaune. Pourtant, ces derniers sont beaucoup plus faciles à détailler consciencieusement car les supports ( sable et algues notamment ) pour la microfaune benthiques sont aisés à retirer des bacs pour être inspectés à la loupe dans des récipients adaptés.

Bien entendu, je connais ( ou je crois connaître ? ) la macrofaune de mes aquariums susceptibles de produire des larves zooplanctoniques temporaires dans mes aquariums. À moins de croire encore, comme les anciens, à la théorie aristotélicienne de la génération spontanée,  il ne devrait pas y apparaître comme par magie de nouvelles espèces de microfaune. Et pourtant c'est le cas ! Et c'est formidable qu'il en soit ainsi ! 

Je sais très bien que ce phénomène d'apparition d'espèces nouvelles dans mes aquariums provient des ajouts réguliers de microfaune zooplanctonique provenant des mes élevages et cela confirme que l'apport périodique de "sang neuf" est une nécessité pour maintenir durablement une population de petites-bêtes quantitativement et qualitativement riche.

Il subsiste donc un part de mystère dans chacun de mes prélèvements et ajout de microfaune zooplanctonique et pour rien au monde je voudrais qu'il n'en soit plus ainsi. Pour moi le plaisir de découvrir, en naturaliste, une nouvelle petite bête aquatique dans un aquarium vaut largement celui de l'identifier précisément. Dangereuse ou pas pour l'équilibre biotique de mon aquarium ? Telle est finalement la seule question qui m'importe vraiment !