Votre panier est vide  Votre compte

Comment réduire le budget pierres vivantes en récifal

Note : cet article a été rédigé avant la création de la boutique d'Aquamicrofaune. À présent vous pouvez vous procurer de véritables souches de microfaune pour ensemences vos aquariums

Comment économiser considérablement sur le budget pierres vivantes

Le prix des pierres vivantes ( entre 10 et 17 euros le kg ) pèse pour une grande part dans le budget de création d'un aquarium d'eau de mer. Il faudra compter 20 kg de pierres vivantes par tranche de 100 litres d'eau ; ce qui pour un récifal moyen de 150 litres représente un budget d'environ 300 euros.

Existe-il un moyen d'économiser sur ce point ? Certainement que non s'il s'agit comme c'est la mode depuis quelques années de compenser un nombre insuffisant de pierres vivantes par un écumeur surdimensionné. Ce procédé dévoye le principe même de la méthode berlinoise, basée fondamentalement sur la capacité d'épuration des pierres vivantes, ou plus exactement sur celle des colonies bactériennes qu'elles contiennent. Le récifaliste avisé, qui a étudié les bases des méthodes DSB ( Lit de sable épais ), sait à quel point la microfaune et macrofaune participe de l'épuration d'un aquarium récifal ? De fait, même si son choix se porte sur la méthode berlinoise, il accordera aux pierres vivantes un rôle que le plus performant des écumeurs ne pourra jamais assumer, à savoir servir de niche écologique à une multitude d'espèces de microfaune et macrofaune utiles.

On a cru aussi que les refuges dits à microfaune permettait de "loger" confortablement ces petites-bêtes et les inciterait à se reproduire ; on sait maintenant que, quand bien même elle est riche quantitativement, cette production est d'une pauvreté spécifique déconcertante. Je le répéterai à l'envi, quelques gammares et quelques copépodes et une unique espèce d'isopode ne font pas une vraie population de microfaune-macrofaune. Alors, existe-il ou non un moyen valable d'économiser sur le budget "pierres vivantes". Oui bien sûr, en rendant des pierres mortes vivantes ! C'est sur ce principe que se s'est développé l'usage des pierres synthétiques ( type Aquaroche ). Ces pierres sont effectivement fabriquées pour ressembler à de vraies pierres de récif ( formes, aspérités, infractuosités, porosité ) et il sera impossible de les différencier de ces dernières quand les algues encroutantes auront fait leur oeuvre. On peut aussi utiliser de vrais roches coralliennes mortes. Seulement demeure un problème et de taille !

Où se procurer les bébettes pour ensemencer ces pierres sans vie ? Encore une fois, pas uniquement avec deux ou trois espèces mais avec les dizaines, voire les centaines, qui peuplent naturellement les pierres vivantes avant que les trois quarts ne meurent pendant le long voyage qui les conduit dans nos aquariums. Je vous l'ai dit par ailleurs, je n'ai pas testé les kits d'ensemencement "spécial récifal" du commerce et je ne peux juger de leur qualité. En revanche, je n'ai toujours pas entendu parler d'un utilisateur qui est réussi à obtenir par ce biais la population de microfaune-macrofaune nécessaire au bon fonctionnement d'un lit de sable épais ( DSB ). Il est vrai que le fait que personne ne témoigne publiquement en faveur d'une chose ne veut pas dire que cette dernière en est dénuée. Alors, encore une fois, je vais me contenter de parler exclusivement de mon expérience personnelle.

Moi, donc, j'affirme, pour l'avoir fait maintes fois, que l'on peut ensemencer un aquarium fait de pierres mortes aussi bien que le ferait un apport de 30 kilos de pierres vivantes qui auraient été transportées depuis leur lieu d'origine dans les meilleures conditions possibles Non, en fait ce n'est pas tout à fait vrai ; je pense qu'une petite proportion de vraies pierres vivantes de très bonne qualité apporte quelques espèces que je n'ai pas encore répertoriées ( voir larves zooplanctonique ). Disons que si nous reprenons notre exemple de départ ( bac de 150 litres ), il faudrait acheter 3 kg de pierres vivantes, ce qui revient à moins de 35 euros en choisissant les meilleures pierres indonésiennes d'importation ! On complète ensuite avec 27 kilos de pierres à 1 euros le kilo. Résultat : une économie de près de 240 euros sur le budget pierres de cet aquarium d'eau de mer

Ce qu'il faut retenir de ce petit article, c'est qu'un écumeur surdimentionné ne remplace en rien les pierres vivantes et que ces dernières peuvent très bien être des roches mortes ressuscitées grâce à un véritable ensemencement de microfaune

Si vous avez des questions :  aqua-microfaune@laposte.net 

Halte copyright ! Ne dites pas que vous ne le saviez pas !