Votre panier est vide  Votre compte

Comment créer un aquarium naturel et écologique

Enfin de la véritables microfaune pour aquariums naturels !

  Rien n'est plus fascinant à observer qu'un aquarium naturel représentant le plus fidèlment possible un biotope aquatique sauvage. Jusqu'à présent le développement de ce que l'on nomme l'aquariophilie low tech mais que l'on peut tout simplement considérer comme une pratique aquariophile naturaliste, était freiné par l'impossibilité en France de trouver sur le marché aquariophile de la microfaune aussi diversifiée en espèces que celles qui peuplent le milieu naturel. En eau de mer ou en eau douce ( y compris en bassin extérieur et poubellarium ) la microfaune est la clé de l'équilibre écologique d'un écosystème.

  Pratiquant inconditionnel depuis ses débuts en aquariophiles il a plus de 35 ans, le fondateur d'Aquamicrofaune s'est heurté à l'impossibilité de constituer dans ses bacs marin set d'eau douce une population de microfaune digne de ce nom ; la seul solution a donc été de se la procurer là où elle était commercialisée, aux Etats-Unis, à une époque où cela était possible. Aujourd'hui des boutique, comme par exemple l'Indo-Pacific Sea farm, spécialisée en microfaune d'eau de mer, se limitent à diffuser leurs précieux produits biologiques sur le territoire américain. En Europe, on ne trouve que de la microfaune vivante presque monospécifiques tout juste bonne pour servir de repas aux poissons ou de la microfaune censée se conserver longuement au frigo dans des flacons hermétiques sans nourriture ni oxygène ( ? ). Il en va d'ailleurs de même pour les bactéries pour aquarium, soit disant vivantes, stockées en bouteille sur les étagères d'animalerie comme de vulgaire produits cosmétiques.  

  Heureusement que le fondateur d'Aquamicrofaune a su préserver ces précieuses souches originelles de microfaune ! C'est ainsi que, fervent défenseur des méthodes naturelles de maintenance aquariophile ( types Jaubert, shimek, Walstad...), il a pu créer la boutique d'Aquamicrofaune. Le mieux pour bien comprendre de quoi il s'agit est de vous y rendre et de voir !