Votre panier est vide  Votre compte

Microfaune et bactéries pour aquariums- bilan, conseils

  • Par lbno
  • Le 08/08/2017

L'expédition et la réception des souches de microfaune et de bactéries pour aquarium ( bilan semaine 1 )

   Pour l'instant mise à part un couac ( colis endommagé ) la première journée d'expédition, on peut dire que les transporteurs respectent leur engagement ! Tous les colis sont arrivés en moins de 24 heures ! Il s'agit là d'une bonne nouvelle qui me conforte dans mon choix d'envoyer mes souches de microfaune et de bactéries exclusivement en transport rapide, même si c'est effectivement plus cher. Il serait dommage d'entamer la qualité de produits aussi précieux ( du moins pour les aquariophiles qui en sont conscients ! ) pour économiser quelques euros. 

  La durée de transport est une chose, encore faut-il que les souches d'ensemencement ne traînent pas inutilement dans leurs seaux de voyage après réception. Dans le cas où vous ne désirez pas ou ne pouvez les introduire immédiatement dans leur bacs de destination finale, je vous conseille de libérer les souches d'ensemencement ( microfaune ou bactéries ) de leurs contenant et de les stocker provisoirement dans un bac équipé d'un diffuseur d'air ou d'un petite pompe. 

Faut-il acclimater les souches d'nsemencement de microfaune ?

Les larves de microfaune, autrement dit le zooplancton présent dans les souches d'ensemencement, ne nécessitent aucun protocole d'adaptation aux paramètres de leur nouveau bac. En revanche, vous allez trouvé dans le sable vivant des escargots détritivores ( nassarius ) et des escargots planorbes dans les plantes flottantes pour eau douce ; si vous le pouvez, bien que cela ne soit pas obligatoire, vous limiterer les risques d'un non-adpatation en les recueillant dans un récipient et en procédant à une acclimatation comme en peut le faire pour des poissons.

Si vous avez la moindre questions complémentaires, n'hésitez surtout pas à me les poser ici ou sur la page Facebook d'Aquamicrofaune