Votre panier est vide  Votre compte

La disparition de la microfaune en aquarium récifal

Pourquoi je n'ai plus ou presque plus de microfaune dans mon aquarium récifal ?  

Tropicaux, Poissons, Sous L'Eau, Marine

"Ma microfaune a disparu !" Pourquoi donc ? 

La disparition ou la diminution de la population de microfaune, et de par conséquent celle de la macrofaune, dans votre aquarium récifal personnel a probablement pour même raison celle qui est valable pour l'aquariophile d'eau de mer en général depuis une dizaine d'années environ : l'aseptisation à outrance des bac ! Heureusement on constate aujourd'hui l'inversion de cette tendance écologiquement réductrice. La mode des récifaux ultra-épurés s'est étendue en même temps que celle des Scléractiniaires, notamment les Acroporas. La course à l'oligotrophie, condition caractéristique du milieu océanographique où s'épanouissent ces coraux durs, a engendré l'invention d'une technologie de filtration et d'épuration toujours plus performante.

Seulement,la microfaune a impérativement besoin d'une eau riche en matière nutritive pour se développer en quantité et en diversité. Pour pallier aux conditions trop ologotrophiques pour la microfaune des aquariums de coraux durs délicats, c'est développer une autre mode, celle des refuges à microfaune. Ces bacs, connectés aux aquariums principaux, donc alimentés par la même eau oligotrophe, ne peuvent suplléer en rien au manque de microfaune ; tout juste peuvent-ils, de par leur absence en prédateur, héberger une macrofaune quantitativement intéressante mais qualitativement pauvre car réduite aux peu d'espèces se reproduisant sans passer par une phase zooplanctonique.

L'autre solution des récifalistes higt tech est d'introduire régulièrement de la macrofaune adulte. Cette dernière, proposée dans le commerce sous l'appelation de nourriture vivante, se résume en fait au mieux à quatre ou cinq espèces viables en eau salée. Quant aux oeufs de durée ou de résistance susceptibles d'être vendus en flacons il implique que leur éleveur dispose des connaissances et moyens scientifiques de créer volontairement et de maîtriser les conditions dévaforables qui provoquent leur production ; dans des conditions favorables la microfaune ovipare ne produira que des "oeufs frais". Contrairement aux oeufs de résistance ou de durée les "oeufs frais" de microfaune ne peuvent pas être isolés du plancton de leur eau d'élevage ; de fait, on voit mal comment ils pourraient être récoltés pour être conditionné dans une eau "propre"convenant aux aquariophiles obsédés par la pollution de leurs bac  

Faut-il alors se contenter de maintenir des coraux moins exigeants sur la qualité oligotrophe de l'eau ? Et bien non ! Mise à part quelques espèces d'Acroporas très compliqués à maintenir, qui soit dit en passant ne sont pas une nécessité dans un récifal, j'héberge personnellement une variété de coraux durs qui s'épanouissent dans mes aquariums récifaux constamment riche en microfaune. Maintenance de coraux durs et présence d'une densité importante de microfaune ne sont en rien antinomiques ; tout est une question d'équilibre ! Je ne vois pas comment 50 centilitres de l'eau d'élevage de ma microfaune, logiquement riche en matière nutritive, pourrait à eux seul polluer mes aquariums ? En tout cas, ce n'est jamais arrivé pendant toutes les années de cette pratique ; la plupart des récifalistes, à moins qu'il fassent partie de ceux qui affament volontairement leurs poissons pour garder absolument une eau oligotrophe, apportent plus de pollution à leurs aquariums via le nourissage.  

Halte copyright ! Ne dites pas que vous ne le saviez pas